GRANDE ÉCOLE
D'INGÉNIEURS GÉNÉRALISTES

enseignement d’exploration en sciences de l’ingénieur à l’ENIB

jeudi 27 avril à l'ENIB et jeudi 18 mai au lycée La Pérouse-Kérichen

 

Jeudi 27 avril, se tiendra à l’ENIB la séance de clôture pour les 19 élèves de seconde du lycée La Pérouse-kérichen, ayant choisi l’option d’exploration Méthodes et Pratiques Scientifiques.  Une coopération entre le lycée et l’École nationale d’Ingénieurs de Brest qui dure depuis plus de quatre ans. Match retour jeudi 18 mai, au lycée La Pérouse-kérichen avec une restitution par les lycéens, des travaux pratiques dispensés par les enseignants de l’ENIB.

Méthodes et Pratiques Scientifiques en sciences de l’ingénieur est un enseignement d’exploration de seconde. C’est une option proposée par de nombreux lycées, non obligatoire pour poursuivre des études scientifiques en 1ère S. Elle permet d’entretenir et de susciter la curiosité et la motivation en abordant la science différemment. Elle contribue à développer l’esprit critique, à trouver des réponses aux questions scientifiques que soulève une société moderne, de faire percevoir différents enjeux et de donner les moyens de les aborder de façon objective.

 

Quatre ans de coopération entre l’ENIB et les lycées brestois (l’Harteloire, Vauban, La Pérouse-Kérichen…). L’école d’ingénieurs accueille en lien avec ses laboratoires de recherche les lycéens pour trente heures de séances réparties du mois de janvier au mois de mai, dans lesquelles les lycéens rencontrent les doctorants, les enseignants, les enseignants-chercheurs et aussi les étudiants pouvant venir en soutien lors de travaux pratiques.

 

Dans le cadre de cette mission de service public, l’École Nationale d’Ingénieurs de Brest ouvre ses laboratoires de formation et de recherche afin de faire découvrir les technologies de pointe et peut susciter dans certains cas des vocations ou aiguiser une appétence pour les sciences industrielles. C’est aussi l’occasion, en mobilisant ses enseignants, de créer du lien avec les lycées brestois, pratiquer la vulgarisation scientifique afin de mieux faire connaître l’ENIB.

 

Les MPS en électronique portent sur la chaîne de transmission de l’information, autour d’expérimentations, de mesures, de travaux pratiques sur des matériels de formation et de recherche de haute technologie. La transmission optique, l’opto-électronique et les signaux numériques sont également abordés pour montrer que tous les objets de l’environnement quotidien : téléphones portables, wifi, accès internet par fibre optique, commandes à distance… fonctionnent grâce à l’électronique !